Publié le 26/08/2020 à 12:00 / Lucie Grolleau

Arrêté préfectoral

Usages de l’eau : nouvelles restrictions
Un nouvel arrêté préfectoral, daté du 25 août, instaure de nouvelles restrictions pour les usages de l’eau sur certaines zones du département.

Mardi 25 août, Catherine Séguin, préfète de la Loire, a décidé, suite au comité sécheresse, de faire évoluer les mesures de restriction des usages de l'eau pour certains territoires du département.

Mardi après-midi se tenait une réunion du comité sécheresse pour faire un point sur la sécheresse dans le département et ses conséquences. « La persistance d'absence de précipitations notables, associée à des températures supérieures aux normales, accentuent la sévérité de l'étiage observé sur la quasi-totalité des cours d'eau de la Loire dont les débits sont actuellement très faibles. Cette situation et les perspectives météorologiques sèches et chaudes des jours à venir nécessitent de renforcer les mesures prises afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques», indique le communiqué de la préfecture diffusé le soir-même.
Ainsi, dans la continuité des arrêtés pris depuis le printemps relatifs aux restrictions des usages de l'eau et suite à la consultation de mardi, Catherine Séguin, préfète de la Loire, a décidé, par arrêté préfectoral, de faire évoluer les mesures pour certains territoires du département. Au 25 août, la situation est la suivante :
- la zone du Roannais passe au niveau de l'alerte renforcée ;
- les zones des monts du Forez, des monts du Lyonnais et du Rhins-Sornin sont maintenues au niveau de l'alerte renforcée ;
- la zone Sud Loire passe au niveau de l'alerte ;
- les zones du Gier, du Pilat Sud demeurent au niveau de l'alerte ;
- le fleuve Loire amont et le fleuve Loire aval sont en situation de vigilance.

La carte est consultable en cliquant ici.
Le communiqué de la préfecture rappelle que « la limitation des usages est fonction de la gravité de la situation hydrologique de chacune des zones d'alertes et différenciée selon la nature des usages et la provenance de l'eau. Ces limitations ne s'appliquent pas aux retenues de stockage ni au canal du Forez. Le prélèvement dans les cours d'eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d'eau est interdit.» L'ensemble des restrictions selon les usages est à retrouver en cliquant ici.
Pour les usages agricoles :
- en situation d'alerte : irrigation des prairies de graminées interdite de 10 à 18 heures ; irrigation sans système d'irrigation localisé des grandes cultures (y compris dérobées), pépinières et maraîchage interdite de 10 à 18 heures ; irrigation avec système d'irrigation localisé des grandes cultures (y compris dérobées), pépinières et maraîchage autorisée ;
- en situation d'alerte renforcée : irrigation des prairies de graminées interdite ; irrigation sans système d'irrigation localisé des grandes cultures interdite de 8 à 20 heures ; irrigation sans système d'irrigation localisé des pépinières et maraîchage interdite de 10 à 18 heures ; irrigation avec système d'irrigation localisé des grandes cultures (y compris dérobées), pépinières et maraîchage autorisée.
La préfecture précise que « ces mesures s'adaptent à l'évolution de la situation climatique et hydrologique. Au vu des prévisions météorologiques, une aggravation de la situation est à anticiper, qui entraînerait le passage à courte échéance de certaines zones en alerte renforcée voire en crise. » Il est donc conseillé de consulter régulièrement le site internet de la préfecture (www.loire.gouv.fr) et de Paysans de la Loire pour se tenir informé d'une éventuelle évolution de la situation.

 

LGF, d'après un communiqué de la préfecture de la Loire

 

 

 

 

Lucie

Mots clés : ALERTE IRRIGATION SÉCHERESSE ARRÊTÉ PRÉFECTORAL VIGILANCE USAGES DE L'EAU VIGILANCE RENFORCÉE